The Virtuous Queen of Han Episode 3

The Virtuous Queen of Han Episode 3

Episode 3 :

Capture d’écran 2015-01-05 à 17.24.30 Capture d’écran 2015-01-05 à 17.30.56

Pas d’étonnement, notre Zi Fu a été choisie pour aller aider l’Empereur à se changer. Elle est un peu intimidée, ce qui entraine une conversation avec l’Empereur. Il se rend immédiatement compte qu’elle a de l’éducation, bien qu’elle le nie. Elle lui répète les mots qu’elle avait notés pour le Chancelier Dou et l’Empereur comprend que c’est bien elle. Et j’avais bien compris « aider l’empereur à se changer » signifie bien passer la nuit avec lui. Donc voilà, une nuit d’amour pour eux !

Capture d’écran 2015-01-05 à 17.34.49 Capture d’écran 2015-01-05 à 17.36.14

Et ce pauvre Duan Hong repense au passé, lorsque Zi Fu et lui s’étaient promis de se marier. Il a encore la mèche de cheveux qu’ils avaient échangés. Il perd sa chérie au moment où il la retrouve…

Capture d’écran 2015-01-05 à 17.38.42 Capture d’écran 2015-01-05 à 17.38.32

Le lendemain matin, la gouvernante Xiniang fait des reproches à Yi Han (c’est à cause de lui que sa fille a trébuché), quand Jia’er arrive et lui demande de faire des gâteaux pour Zi Fu pour la féliciter. Sa mère est d’abord en colère contre elle, mais le chef lui explique qu’elle risque d’avoir de l’importance si elle entre au palais. Là-dessus arrive une autre fille (sans doute une autre danseuse) qui affirme que c’est loin d’arriver car Zi Fu n’est qu’une danseuse. Sauf que si elle n’entre pas au palais elle ne pourra que vivre une vie de solitude car elle n’est plus vierge et en plus elle a reçu les honneurs de l’Empereur : personne ne voudra l’épouser.

Capture d’écran 2015-01-05 à 17.42.04 Capture d’écran 2015-01-05 à 17.42.59

Wei Qing rend visite à Zi Fu, qui n’a pas l’air très heureuse. Elle reconnait enfin Duan Hong, et on voit qu’elle aussi chérit leurs souvenirs d’enfance.

Capture d’écran 2015-01-05 à 17.44.49 Capture d’écran 2015-01-05 à 17.54.58

L’Empereur fait un jeu avec sa soeur la Princesse. Elle lui demande si il souhaite faire entrer Zi Fu au palais, étant donné que l’Impératrice est facilement jalouse. Lorsqu’il lui demande ce qu’elle en pense, elle lui conseille de ne pas forcer les choses (elle est manipulatrice dis donc!).

L’Empereur récompense le personnel du palais Pingyang. Zi Fu est la dernière, et il lui offre des bijoux et de l’argent. Pas de position au palais. C’est très mauvais et triste pour elle et elle le sait, comme les autres. Même l’Empereur parait triste et repense à tout ce qu’il a aimé chez elle.

Capture d’écran 2015-01-05 à 17.58.01 Capture d’écran 2015-01-05 à 17.58.43

Mais l’Empereur qui se promène dans les jardins voit Zi Fu et lui dit de faire ses bagages, elle part avec lui. Il donne une position au palais à Wei Qing pour qu’il vienne avec elle. Elle est heureuse. La Princesse, qui les observe plus loin, est elle aussi heureuse, tout s’est déroulé selon son plan.

Capture d’écran 2015-01-05 à 18.10.34 Capture d’écran 2015-01-05 à 18.11.16

Le matin Wei Qing et Zi Fu présentent leurs respects à la Princesse. Elle leur donne des conseils, en particulier à Zi Fu, et leur dit que s’ils réussissent ils ne doivent pas oublier qui a planté la graine de leur succès. Ils sont d’accord, elle a pris soin d’eux durant des années.

Capture d’écran 2015-01-05 à 18.14.19 Capture d’écran 2015-01-05 à 18.17.24

Duan Hong arrive, il est chargé de l’escorter au palais. Il semble avoir le coeur lourd en lui disant qu’il ne pensait avoir à l’escorter pour qu’elle devienne concubine. Zi Fu lui dit que sa présence la rassure, c’est comme avoir un grand frère à ses côtés (et toc, friend-zoné Duan Hong !). Il lui dit qu’il la protégera toujours, et son frère également. Zi Fu s’inquiète de lui mais Duan Hong lui rappelle qu’ils sont grands maintenant et que son frère doit se faire un nom de lui-même.

Capture d’écran 2015-01-05 à 18.19.42 Capture d’écran 2015-01-05 à 18.19.53

Ils sont sur le bateau (premier décor qui craint et c’est quoi cette lumière ?!) et l’Empereur rejoint Zi Fu. Il est très affectueux envers elle, et lorsqu’il apprend que Duan Hong est son ami d’enfance, il affirme que c’est le destin, Zi Fu était destinée à devenir sa femme. En approchant des terres il lui montre les différentes zones du palais. Il est visiblement inquiet de la réaction de l’Impératrice, il dit à Zi Fu de lui obéir et qu’il ne pourra pas la protéger.

Capture d’écran 2015-01-05 à 20.28.39 Capture d’écran 2015-01-05 à 20.30.07

Zi Fu se présente à l’Impératrice et aux concubines. L’Impératrice lui demande de s’approcher sous prétexte de voir les cheveux dont on lui a vanté la beauté et gifle violemment Zi Fu. Elle la traite de séductrice et les autres concubines renchérissent, sur son statut de chanteuse qui ne mérite pas une telle position. On apprend que l’Impératrice est la petite-fille de la Douairière et la fille de la grande princesse Dou qu’on avait vu dans le premier épisode. Zi Fu s’agenouille et l’Impératrice veut lui donner une seconde gifle mais l’Empereur arrive et la prend sur le fait.

Capture d’écran 2015-01-05 à 20.30.10 Capture d’écran 2015-01-05 à 20.35.31

L’Empereur lui demande si elle a reçu son cadeau mais le vase est déjà brisé. L’Impératrice ne semble pas beaucoup respecter l’Empereur et elle lui fait une scène de jalousie et de reproches. L’Empereur tente de la calmer et s’énerve de son manque de respect et de sa scène en public. Il lui rappelle qu’en temps qu’Impératrice elle doit tenir lieu de modèle. A ce moment là la grande princesse Dou arrive.

Capture d’écran 2015-01-05 à 20.40.28 Capture d’écran 2015-01-05 à 20.39.47

La Grande Princesse Dou est la mère de l’Impératrice et elle semble plus intelligente. En faisant mine de faire des remontrances à sa fille, mais tourne la situation de manière à ce que l’Impératrice puisse faire ce qu’elle veut sous le prétexte de former Zi Fu aux règles du palais. De plus, elle fait en sorte que Zi Fu ne puisse pas obtenir de titre avant d’être proprement formée (autant dire que ça n’arrivera jamais :P).

Capture d’écran 2015-01-05 à 21.07.39 Capture d’écran 2015-01-05 à 21.09.06

L’Empereur rend visite à sa mère. Elle lui demande de ne pas s’aliéner sa tante la grande princesse Dou et sa grand mère la Douairière à cause d’une femme. Elle lui rappelle que c’est la grande princesse qui a fait d’elle l’Impératrice pour que son fils devienne Empereur, car il lui avait auparavant fait la promesse d’épouser sa fille. L’Empereur ne se fait pas d’illusions et sait que sa tante ne cherchait qu’un pantin. Il pense avoir déjà fait un bon compromis en refusant de donner immédiatement un titre à Zi Fu. Sa mère lui rappelle quand même que la grande princesse est la fille préférée de la douairière bien qu’elle tente depuis des années de gagner son approbation. Il lui annonce son voyage pour aller voir son peuple, et qu’il va prendre l’identité du marquis de Pingyang pour ne pas effrayer les gens.

Capture d’écran 2015-01-05 à 21.20.08 Capture d’écran 2015-01-05 à 21.20.39

L’Empereur va rencontrer Zi Fu et ils parlent du peuple et de ses habitudes. Zi Fu est reconnaissante de son intérêt pour le peuple, et l’Empereur est impressionnée car il n’a jamais eu de concubine qui n’était pas intéressée par les faveurs. Il s’inquiète de devoir la laisser mais elle le rassure en lui demandant seulement de penser à elle. Ils échangent des compliments et regardent le ciel étoilé, l’Empereur dit à Zi Fu qu’il sera sa Grande Ours puisque c’est sa constellation préférée.

Capture d’écran 2015-01-05 à 21.33.18 Capture d’écran 2015-01-05 à 21.31.56

L’Empereur est parti, Duan Hong l’accompagne. Ils jouent de la musique ensemble et boivent un verre. L’Empereur complimente Duan Hong pour ses multiples talents et ce dernier le rassure quant à son pouvoir : « les nuages noirs apparaissent mais le vent les chasse ». Ils pensent tous deux à Zi Fu, l’un à voix haute, l’autre dans sa tête.

Capture d’écran 2015-01-05 à 21.37.23 Capture d’écran 2015-01-05 à 21.41.30

Au palais impérial Zi Fu est amenée au palais d’une concubine de l’ancien empereur, Lady Rui, par une servante qui affirme qu’elle lui enseignera tout ce qu’il faut. On l’enferme dans ce palais visiblement délabré. Lady Rui se réveille et attaque Zi Fu. Elle va la frapper mais sa folie la fait changer de cible. Elle semble regagner un peu ses esprits mais pense que Zi Fu a été envoyée pour la blesser. Celle-ci la corrige en lui expliquant qu’elle est là pour apprendre les règles et manières du palais. Lady Rui la renvoie après lui avoir dit qu’il y avait en effet beaucoup à apprendre sur les tactiques et les manipulations.

Capture d’écran 2015-01-05 à 21.45.17 Capture d’écran 2015-01-05 à 21.45.08

Une servante (différente de la première) vient apporter son repas à Zi Fu par une trappe. Elle lui explique qu’elle était à l’origine celle qui devait servir Lady Rui mais qu’elle avait été remplacée par Zi Fu sans en connaitre la raison. Elle lui dit aussi que Lady Rui est devenue folle un jour et qu’elle est enfermée depuis plus de 40 ans. Elle peut également devenir violente à n’importe quel moment. Presque personne n’ose venir. Zi Fu comprend qu’on l’a enfermée volontairement, mais elle décide de respecter ce que sa mère lui a appris : que la vie sont dure ou douce, il faut être heureux.

Capture d’écran 2015-01-05 à 21.49.34

La grande princesse Dou récompense la servante qui a enfermé Zi Fu et l’Impératrice arrive. Leur plan est que Lady Rui batte Zi Fu à mort lors d’un accès de colère. L’Impératrice s’inquiète de l’âge de Lady Rui, qui pourrait ne pas avoir le dessus. Mais la grande princesse la rassure, une servante qui l’avait blessée en se défendant s’est fait exécuter. Même si Zi Fu a un rang plus élevé qu’une servante, elle serait aussi punie car il y a un secret à propos de Lady Rui, qui est plus importante qu’il y parait.

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.01.07 Capture d’écran 2015-01-05 à 22.03.19

Lady Rui apprend le fonctionnement du palais intérieur à Zi Fu. La servante lui rend visite, elle se sent coupable que Zi Fu ait pris sa place. En revenant avec le repas, Lady Rui semble retomber dans sa folie et effraye Zi Fu avec un verre peut-être empoisonné et des histoires horribles. Elle fait semblant pour se moquer gentiment de l’héroïne et de sa peur. Elle lui prend la main et lui dit qu’elles sont maintenant une famille, qu’elles doivent avoir confiance l’une dans l’autre. On aperçoit un bijou dans ses cheveux, puis le même dans un coffret, dans les appartements de la Douairière.

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.04.17 Capture d’écran 2015-01-05 à 22.08.15

La Douairière est occupée à discuter avec sa petite-fille, l’Impératrice. Elles semblent très affectueuses. Deux des servantes touchent le bijou de cheveux, une pique avec des papillons jumeaux et des petites clochettes. Elles se font immédiatement renvoyées car personne n’a le droit d’y toucher.

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.14.54 Capture d’écran 2015-01-05 à 22.17.51

L’Empereur et Duan Hong continuent leur voyage. Ils assistent à une scène où un homme (le 3ème homme du 2nd épisode, lorsque Zi Fu fuit les gardes) fait arrêter un marchand frauduleux. Cet homme est le mentor de Duan Hong, Guan Fu. Il était au service de l’Empereur par le passé mais a été totalement démis de ses fonctions après plusieurs erreurs. L’Empereur constate cependant qu’il n’a pas perdu son sens de la justice et qu’il accueille et forme des jeunes hommes très compétents. L’Empereur saisit soudain son épée et attaque Guan Fu. Celui-ci prend le dessus après un combat acharné et Duan Hong se précipite pour protéger l’Empereur mais Guan Fu avait en fait dévié la trajectoire de son épée. L’Empereur est satisfait, il a la preuve d’avoir deux loyaux sujets. Duan Hong obtient une promotion, et Guan Fu la promesse d’en avoir une lorsque l’Empereur aura du pouvoir. L’Empereur affirme que ce voyage est très utile, et qu’il le pousse à devenir un bon dirigeant pour aider son peuple et ne pas laisser tomber sa dame (comme Zi Fu est roturière).

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.27.37 Capture d’écran 2015-01-05 à 22.31.12

Zi Fu est aux cotés de Lady Rui. Cette dernière la trouve intelligente alors décide de lui apprendre l’étiquette. Zi Fu l’aide à sa toilette quand tout à coup elle a un flashback et devint violente. On l’a par le passé forcée à avorter alors que sa grossesse était avancée. On ne voit que la pique à cheveux, et on entend le bruit de ses clochettes, donc on peut penser que la coupable est la Douairière. Lady Rui mord Zi Fu au bras, et celle-ci essaye de se défendre, elle lève le pied pour lui donner un coup mais change d’avis et se laisse juste faire. Cela semble éveiller Lady Rui qui commence à pleurer. Zi Fu la prend dans ses bras et la console, et Lady Rui revient vraiment à elle. Elle s’excuse de sa crise et lui demande pourquoi elle ne s’est pas défendue quand elle l’a mordue. Zi Fu lui explique qu’elle savait que c’était involontaire, et Lady Rui lui dit que si qui que ce soit d’autre qu’elle la mord elle ne doit pas se laisser faire.

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.35.10

La grande princesse et l’Impératrice regardent un spectacle. L’Impératrice est contrariée parce que Lady Rui n’a pas tué Zi Fu, et sa mère est aussi embêtée. Elles décident donc de faire en sorte que Zi Fu tue Lady Rui.

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.36.08

Lady Rui raconte son histoire à Zi Fu. Elle était la servante favorite de l’Impératrice (l’actuelle Douairière), qui a même accepté qu’elle devienne une concubine de l’ancien empereur contre la promesse de ne pas avoir. Mais une fois enceinte elle ne pouvait y renoncer, pour l’enfant mais aussi pour la sécurité qu’il lui fournissait. Elle a donc été forcée d’avorter et elle est tombée en disgrâce aux yeux de l’ancien empereur.

Capture d’écran 2015-01-05 à 22.37.06 Capture d’écran 2015-01-05 à 22.38.08

Zi Fu lui donne sa coupe à boire, tandis qu’elle lui dit de se méfier de tout le monde, y compris ses amies. Tout à coup, Lady Rui crache du sang, la coupe était empoisonnée.

Commentaire :

Tant de choses à dire !

Tout d’abord d’un point de vue général, l’histoire garde son niveau. Cependant le rythme s’accélère considérablement, et malgré le format de plus en plus long (on en est à 57 minutes ! pour un premier épisode autour des 30 minutes !) je trouve que tout se précipite un peu. Surtout l’arc de Lady Rui. Je veux bien qu’il faille montrer la cruauté de la Douairière, mais pourquoi introduire un personnage pour un seul épisode ? On n’a même pas le temps de s’attacher à elle qu’elle meurt.

Ensuite je n’espère plus trouver une minutie dans la construction des personnages comme celle qu’on pouvait voir dans The Legend of Zhen Huan. Ici c’est très manichéen, il y a clairement les méchants et les gentils. Les méchants sont méchants pour le pouvoir et les gentils sont gentils parce que c’est dans leur nature. Très simpliste.

Dernière critique : la rapidité se ressent aussi dans la construction de la romance. Oui, l’empereur tombe fou amoureux, c’était crédible. Mais on ne constate que très tard, sur le bateau, que Zi Fu l’aime en retour et ça sort un peu de nulle part. Auparavant on voit juste qu’elle est triste ou heureuse de son sort. Et ils sont immédiatement séparés, la seule scène entre eux est celle très courte des étoiles.

Malgré tout je trouve qu’ils sont adorables ensemble, et j’aime bien le caractère de Zi Fu. Elle se laisse faire mais on comprend que c’est sa philosophie.

L’Impératrice est aussi détestable que son rôle l’exige, une enfant pourrie-gatée.

En résumé : tous les gentils sont adorables et tous les méchants exécrables.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s