The Virtuous Queen of Han Episode 2

The Virtuous Queen of Han Episode 2

Episode 2 :

Capture d’écran 2015-01-04 à 18.55.25 Capture d’écran 2015-01-04 à 18.57.45

Nous voyons enfin Wen Zi Fu adulte. Elle danse et fait de la musique, elle est belle (c’est pas une beauté classique mais elle est trop gracieuse… je suis jalouse ^^’). Son frère Wei Qing vient lui rendre visite. Il lui explique que le marquis de Pingyang avait l’air inquiet (c’est le mari de la princesse Pingyang). Sa soeur lui rappelle son moto : ne pas se faire remarquer. Il lui répond que c’est pour cette raison qu’elle-même n’est que la femme de ménage de la bibliothèque, et qu’il s’en souvient. Ils s’entendent très bien. Elle lui rappelle que le cérémonial pour leur mère a lieu bientôt.

Duan Hong passe au marché et demande aux commerçants s’ils connaissent une famille Wei. Ceux-ci ne savent pas. Il croise Zi Fu et Wei Qing, venus acheter les éléments nécessaires au cérémonial, mais ne les voit pas bien ou ne les reconnait pas (coïncidence de drama 🎶).

Capture d’écran 2015-01-04 à 19.14.12 Capture d’écran 2015-01-04 à 19.06.20

Han Yan passe dans un palanquin. Il s’amuse de façon horrible avec les roturiers en balançant une boule d’or au bout d’un fil pour les regarder courir après et se battre. A cause de cela des enfants sont en danger, un cheval risque de les écraser. Zi Fu intervient pour les protéger, et Wei Qing arrête le cheval, stoppant brutalement le palanquin et blessant légèrement Han Yan. Celui-ci donne l’ordre de les tuer et ils s’enfuient.

Capture d’écran 2015-01-04 à 19.22.43 Capture d’écran 2015-01-04 à 19.16.49

Zi Fu et Wei Qing se séparent et elle courre se cacher. Elle entre dans une pièce où se trouvent trois hommes attablés. L’un d’eux est Duan Hong, mais ils ne se reconnaissent pas. Elle leur demande de l’aide et fait preuve d’intelligence et d’un bon esprit d’analyse pour les convaincre, reconnaissant à de petits détails un membre de la cour, le Chancelier Dou. Ils acceptent et la défendent.

Capture d’écran 2015-01-04 à 19.31.41 Capture d’écran 2015-01-04 à 19.31.37

Ils lui demandent ensuite d’écrire le rapport qu’elle ferait à leur place sur la situation. Ils sont impressionnés par ses talents d’écriture et sa capacité à lier un simple fait à une réalité : les riches s’amusent pendant que les pauvres souffrent. Elle s’en va et retrouve son frère dans la maison laissée par leur mère. Il la rassure.

Capture d’écran 2015-01-04 à 19.35.26 Capture d’écran 2015-01-04 à 19.45.08

Petit moment comique avec les serviteurs du marquis de Pingyang, et la gouvernante Xiniang qui prend le nouveau cuisinier pour celui qui lit sur les visages. Le nouveaux chef est en fait l’homme que Zi Fu avait sauvé grâce à son pain dans le premier épisode, Yi Han, et elle le reconnait immédiatement.

Capture d’écran 2015-01-04 à 19.49.01

Han Yan a en fait reconnu Wei Qing et il est venu demander au marquis de le laisser le punir. Le marquis accepte, forcé, par Han Yan qui se croit supérieur à lui. Zi Fu arrive et se jette à genoux, elle les supplie de sauver son frère et de la punir à la place. Han Yan exige qu’ils soient tous deux punis, et le marquis ne peut rien dire.

Capture d’écran 2015-01-04 à 20.05.39 Capture d’écran 2015-01-04 à 20.05.20

Mais la princesse Pingyang arrive et rappelle à Han Yan qu’elle est la soeur de l’Empereur, que la famille de son mari est éminente et que son comportement est déplacé. Elle le renvoie en lui disant qu’il doit la laisser gérer sa maisonnée et qu’elle dira du bien de lui à l’Empereur.

Capture d’écran 2015-01-04 à 20.26.04 Capture d’écran 2015-01-04 à 20.26.01

Zi Fu et Wei Qing demande à la princesse Pingyang de les punir. Elle les a sauvés et pour lui prouver sa gratitude, Wei Qing jure d’être toujours à son service et de lui être loyal. Elle accepte sa loyauté.

Capture d’écran 2015-01-04 à 20.27.47 Capture d’écran 2015-01-04 à 20.30.50 1

La princesse Pingyang va voir son frère l’Empereur. Elle lui offre un cadeau et des conseils : se méfier de la cour où le pouvoir est le seul objectif, attendre patiemment de pouvoir exercer le pouvoir qu’il a… Elle lui rappelle que la Douairière ne pourra pas toujours le contrôler, et qu’il doit se méfier des gens qui l’entourent.

Capture d’écran 2015-01-04 à 20.34.37

L’Empereur apprend que la Douairière a intercepté tous les rapports du Chancelier Dou, et elle est en train de les brûler. Elle lui dit que le Chancelier Dou est lui aussi un mauvais conseiller, et qu’il doit se méfier de tout le monde (sauf d’elle bien sur –‘).

Capture d’écran 2015-01-05 à 13.22.41 Capture d’écran 2015-01-05 à 13.23.53

L’Empereur annonce qu’il part se reposer à la campagne et tient en secret un cérémonial pour ses deux mentors morts au premier épisode. Tout à coup Duan Hong se précipite l’épée à la main vers l’Empereur. Ce dernier le menace alors de son épée mais s’aperçoit que Duan Hong a tué un serpent venimeux qui allait le mordre. L’Empereur le complimente, et lui demande qui il est. Duan Hong lui dit alors qu’il a été nommé par le Chancelier Dou pour le protéger.

Capture d’écran 2015-01-05 à 13.27.08 Capture d’écran 2015-01-05 à 13.28.35

L’Empereur teste l’épée de Duan Hong, qui lui avait été offerte par le Chancelier Dou. Il lui dit qu’il est heureux que le Chancelier lui ait envoyé quelqu’un de capable avant de partir. Duan Hong plaide allégeance à l’Empereur. Ce dernier lui demande ce qu’il y avait d’écrit sur les rapports brulés par la Douairière, et Duan Hong lui explique, en ajoutant que c’est une simple roturière qui a écrit ces mots. En apprenant cela, l’Empereur comprend que le Chancelier comme une simple passante peuvent voir la souffrance du peuple, donc qu’ils lui conseillent d’être plus à son écoute. Il décide de se rendre au palais Pingyang.

Capture d’écran 2015-01-05 à 13.33.54 Capture d’écran 2015-01-05 à 13.33.04

A Pingyang, la princesse donne les ordres pour préparer l’arrivée de l’Empereur. Elle demande à son mari le marquis de partir car il était allé contre la volonté de l’Empereur lors de l’exécution de ses mentors. La princesse a une troupe de danse et veut organiser une représentation devant l’Empereur, espérant qu’il trouve une danseuse à son goût et qu’elle ait un représentant du palais Pingyang au palais impérial.

Capture d’écran 2015-01-05 à 13.40.29

Zi Fu devrait aller se changer pour la représentation mais elle continue à faire les petites besognes pour les autres, Yi Han la réprimande. Il lui demande si elle serait satisfaite de rester toute sa vie une servante, et elle répond que ça ne la dérange pas du moment que sa famille est réunie. Il lui dit alors qu’elle mérite bien mieux.

Capture d’écran 2015-01-05 à 13.44.44 Capture d’écran 2015-01-05 à 13.41.29

L’Empereur regarde les femmes danser, mais la Princesse voit bien qu’il n’est pas attentif. Il lui confie qu’il pense à la paysanne dont lui a parlé Duang Hong, et il regarde une plaque de bois où il a gravé les mots qu’elle avait écrit.

Capture d’écran 2015-01-05 à 13.45.08 Capture d’écran 2015-01-05 à 13.45.06

Duan Hong se promène dans le palais et voit des fleurs formant des mots sur une table. Or c’est ainsi qu’il apprenait les mots à Zi Fu lorsqu’ils étaient enfants. Il demande à un serviteur s’il y a une femme du nom de Wei ici, et Wei Qing arrive. Duan Hong le reconnait immédiatement.

Capture d’écran 2015-01-05 à 13.48.12 Capture d’écran 2015-01-05 à 13.52.33

Zi Fu coiffe son amie Jia’er, une des danseuses et la fille de la gouvernant Xiniang. Cette dernière ne cache pas qu’elle souhaite que sa fille soit remarquée par l’Empereur. Tout à coup une danseuse s’écroule et Zi Fu doit prendre sa place. Elle n’a pas le temps de se coiffer ou de se parer, mais comme elle ne doit que faire la musique, elle pense qu’elle ne se fera pas remarquer.

Capture d’écran 2015-01-05 à 13.41.31 Capture d’écran 2015-01-05 à 13.59.04

La danse commence mais l’Empereur est toujours aussi préoccupé. Il dit à sa soeur qu’il préfèrerait une musique plus légère, et juste à ce moment (coïncidence de drama🎶) Zi Fu commence à jouer. Il est impressionné et tente absolument de la voir. Soudain Jia’er glisse sur quelque chose et en la rattrapant Zi Fu perd la seule pique qui lui retenait les cheveux.

Capture d’écran 2015-01-05 à 13.59.45

C’est le coup de foudre pour l’Empereur, mais la Princesse est mécontente et toutes les danseuses s’agenouillent pour plaider son pardon. Il part se reposer.

Commentaire :

Je suis toujours aussi emballée qu’après le premier épisode, peut-être même plus car je commence à beaucoup apprécier Wei Qing et Duan Hong. J’ai un peu peur que la loyauté que Wei Qing plaide envers la Princesse nous entraine dans une oppositions entre elle frère et la soeur, mais on a encore du temps devant nous avant de savoir.

Deux personnages que je n’arrive pas à cerner : la Princesse, et Yi Han. La première parce qu’elle a l’air d’avoir de l’affection pour son frère et lui donne de bons conseils, malgré tout elle veut assurer son pouvoir et elle a l’air plutôt froide. Le second parce qu’il a de nombreuses fois une expression très pensive sur le visage, voir calculatrice. Je pensais à un ennemi de l’Empereur, mais finalement, compte tenu des questions qu’il pose à Zi Fu sur sa condition sociale, je me demande si c’est pas un devin ou un truc du genre, qui aurait compris son destin hors du commun. A voir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s